Foyer Valais du Coeur à Martigny, architecte Genève, architecture suisse, Mehdi AOUABED, Alberto FIGUCCIO, terrabloc, construction en terre

  Foyer pour personnes adultes avec handicaps physiques graves et lésions cérébrales
à Martigny (Valais - Suisse) - 3e Prix

Construire l'angle - Une implantation qui articule les espaces extérieurs :

Le foyer Valais de coeur est le premier projet du nouveau quartier "Prés-Magnin". L'enjeu majeur réside dans sa capacité à donner une identité au quartier sans pour autant figer un développement inscrit sur le long therme. Avant de concevoir les nouveaux volumes il est donc indispensable de définir les vides :

- La Place du quartier, à l'Est du site, relie la nouvelle construction aux quartiers existants au nord. Elle est vouée à devenir un lieu de vie et de rencontre. Ainsi le rez-de-chaussée du foyer participe à son animation, avec une cafétéria dont la terrasse s'étend généreusement sur la place. 

- Le Mail arboré, connecte le nouveau quartier au centre de Martigny. Au-delà de cette fonction, ses dimensions généreuses et son arborisation en font un lieu qualitatif. Les décrochés le long de la façade du foyer génèrent des dilatations qui enrichissent le parcours et caractérisent les entrées.

- La Cour, offre aux résidants du foyer un espace extérieur calme. Ouverte sur le square à l'ouest, son intimité est assurée par la végétation qui crée un filtre visuel. Elle s'inscrit dans la continuité de la salle à manger du foyer. Cet espace planté, productif et partagé assurent une dynamique collective au sein du foyer. Ils répond à une fonction utilitaire, ornementale, mais aussi éducative, constituant une activité de loisir et contribuant au maintien de la biodiversité.

La parcelle du projet est bordée au Nord par des maisons individuelles et des petits collectifs. Au Sud, il est prévu la construction d'un îlot dont la hauteur des bâtiments devrait avoisiner 18m. Dans ce contexte, le projet se décompose en cinq volumes de 4 à 15 mètres de hauteur, décalés et couverts de toitures à quatre pans. En plus de donner à l'édifice un caractère domestique, particulièrement adapté au programme, ce travail formel assure une transition progressive entre des tissus urbains de natures différentes. Un soin particulier est accordé au traitement de la toiture, en prévision des vues plongeantes qu'auront les bâtiments du Sud sur celles-ci.

La partie hors sol du bâtiment est composée d’une structure à ossature bois. Les façades sont habillées de briques de terre crue comprimées, de type Terrabloc. Ces briques stabilisées garantissent la pérennité de l'enveloppe. Elles seront réalisées grâce aux terres d'excavation du projet ou à partir d'une terre issue de terrassements locaux. Tout comme le bois, ces briques ont un caractère durable. Cette minéralité donnera un ancrage immédiat au premier bâtiment du quartier. Les briques de terre comprimées sont aussi utilisées en intérieur pour les murs séparatifs entre les chambres et vers les circulations. Le projet met ainsi leurs propriétés hygrométriques, thermiques, acoustiques et esthétiques au service du confort des habitants.

 

Architecte : A&F architectes

Ingénieur Structure : Boss & Ass. Ingénieurs Conseil

Images : Luce Atelier

Collaborateurs A&F architectes : Mehdi Aouabed,

Alberto Figuccio, Audrey Humbert, Tahir Memil